Canari espanol

Les canaris de chants Tous les canaris chantent mais l'intensité de leur chant et la qualité de ce dernier dépend des races. Ce sont les mâles qui chantent afin de délimiter leur territoire. Le Harz : ou Harzer Roller est le plus célèbre des canaris de chant, le canari de chant par excellence, possédant un ramage très différent de celui des autres canaris.. Cette espèce a été essentiellement développée pour la qualité de son chant, ceci dans la région d'Allemagne portant le même nom au siècle dernier, mais son élevage a été généralisé par la suite. Son plumage typique chez les canaris est de couleur jaune voire vert et son chant a fait l'objet de sélections durant plus d'un siècle. On distingue quatre motifs dans son chant, désignés tours : La roulée profonde : l'oiseau émet un 'r' roulé combiné avec les voyelles ou diphtongues 'u', 'o' et 'ou'. La grognée : ressemble à un roulement de basses, le 'roou-roou-roou' profond est particulièrement apprécié. Les flûtes : comprennent des notes claires et séparées comprenant un 'd' ressemblant à un 'dou'. La tintée profonde : résulte de la combinaison d'un 'l' et de voyelles pouvant devenir 'lu-lu', 'lo-lo-lo' ou encore 'lou-lou-lou'. Etant un canari assez robuste, sa reproduction est assez facile, le chant des jeunes peut être amélioré à l'aide d'un maître chanteur. Mais si la sélection pour son apparence ne pose pas trop de problèmes, celle de son chant repose sur un travail de longue haleine. Il doit bénéficier d'excellents professeurs. Le Malinois : un peu plus grand que le Harz et de couleur jaune pâle, son chant est plus saccadé, roulé et doux. Son chant fait alors penser à des bruits d'eau (Waterslager en Flamand) et se fait contrairement au Harz, le bec ouvert. Il comporte douze mélodies qui rappellent le bruit de l'eau coulant goutte à goutte, le murmure d'un ruisseau courant sur les pierres, le tintement des cloches et le bruit d'un remontoir d'une horloge. Légèrement plus mince et plus élancée que celle du canari ordinaire, la silhouette du Malinois est un peu incurvée. Le Timbrado : pas réellement connu de nos jours, il ressemble étrangement au serin des Canaries, son chant ressemble au tintement de clochettes. L'Américain : comme son nom l'indique il est né aux U.S.A. c'est une sorte de regroupement des attributs de toutes les races : c'est donc un bon chanteur. Il est difficile d'en trouver en Europe si ce n'est lors d'expositions nationales.

Vidéo précédente Retour Vidéo suivante

canari maroc espagnol timbrado chardonneret chant oiseau foot sport tunisi music Paris

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×